Court métrage : rencontre avec Lionel Prado, tendre surdoué à la spiritualité bien affirmée !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 « L’introspection est la prise de conscience de soi. La liberté de s’émanciper du connu et d’évoluer vers sa propre vérité. »

« Introspection », court métrage tourné dans le vieux Nice et le Parc du Mercantour est le résultat de 3 ans de travail entre Lionel Prado, photographe de nature, HOENIX, compositeur cinématographique et une équipe déterminée. Tous avançant dans la même direction avec amour et sincérité. Une belle occasion de partager des valeurs organiques à travers un moment de contemplation et d’égarement.

CB : vous dites partir seul en montagne, pour renouer avec votre voix intérieure… Y-a-t-il d’autres lieux où vous ressentez cette réconciliation, cette profondeur ?

LP : La montagne c’est un peu la facilité c’est plus simple pour l’imagination, les paysages boostent ce qu’on a au fond de nous … On vient de la nature donc c’est plus facile d’y retrouver son authenticité. Mais dans sa chambre aussi on peut s’introspecter ! Il faut la solitude, se poser la question qui suis- je ? ne faut pas absorber sans réfléchir. J’ai voulu toucher tout le monde avec ce film, montrer que même si l’homme se sent si puissant, là- haut il n’est rien. Comme dans le film « La vallée des loups » de Jean-Michel Bertrand, nous voulions garder l’aspect humain et la recherche de soi. J’ai voulu donner de l‘énergie aux gens, casser les barrières.

 

CB : « Mélancolie du temps… les étoiles guident vers la révélation » Ressentez – vous parfois ce sentiment « limite » entre plénitude et oubli, un genre d’ivresse de la solitude ?

LP : Seul en nature on ne peut pas être tout le temps au top. Le plus dur, c’est la transition entre confort et nature, le poids du sac… Oui quand on y est on peut y rester. Même quand c’est dur, et qu’on reste patient il y a la récompense : un aigle qui passe dans la lumière… J’aimerais avoir une petite maison dans la montagne et y vivre en autarcie, pour renouer. Je vais de temps en temps en voyage dans l’Himalaya où ils font tout eux même et mettent de la conscience dans ce qu’ils font. Il faut remettre de la conscience dans les gens, leur rappeler que La nature est le meilleur médicament qui soit.

 

CB : « Happé par la banalité, il faut s’émanciper pour enfin se connaître » Quels changements dans votre vie, avez-vous acquis une nouvelle vérité ?

LP : Je suis né près d’Antibes dans un petit village. A la base, j’étais dans la com et le week- end je consommait ce que j’avais gagné… En 2014 j’en ai eu marre et j’ai commencé à aller dans la montagne, là où il n’y a pas de notion d’argent ni d’énergie. Ce sont entre autres les photos de Vincent Munier m’ont donné envie (il m’a d’ailleurs remis un prix depuis !) Il m’a inspiré plein de choses, notamment de partir seul en nature.

Je n’ai pas été poussé au début, personne ne m’a dit allez vas- y fais- le ! Si j’avais été poussé j’aurais commencé plus tôt. Je veux dire aux gens ne perdez pas de temps !

J’ai un coté plus spirituel maintenant. Je suis dans le vrai. Prochainement je me rendrai en Inde à Ladakh dans le Cachemire sur les traces de la panthère des neiges. Je voudrais faire un parallèle avec le loup en France et monter que l’on peut cohabiter avec des animaux sauvages. Il faut vivre avec la nature pour ne pas se perdre ! J’y ferai un repérage en solo, des photos puis peut être un film…

 

CB : Des mots qui vous tiennent à cœur, un message à ceux qui nous liront ?

LP : Ecoutez-vous tout est possible, il faut se battre pour ses rêves !

 

Pratique :  Lionel PRADO – Réalisateur d’INTROSPECTION / Auteur Photographe basé sur NICE Tel : 06 47 81 11 52 – http://www.lionelprado.com | www.introspection.vision/

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage

Saucony #lifeontherun #enroutesimone

Urbaine elle l’est ! chic encore oui et maline, évidemment… La nouvelle gamme « Life on the Run » du fabricant américain Saucony (du nom du Saucony Creek) est résolument plus street wear et on l’imagine déjà très bien à nos pieds !

Cette nouvelle collection de sneakers et de textile a été mise en scène et présentée hier dans l’appartement XXL et vitaminé « Chez Simone », rue de Rivoli. C’était donc launch party hier soir pour Urbain Chic et Malin…

Au menu, healthy food pain aux céréales, guacamole maison, muffins aux herbes de Provence (en dehors des cours de sport, de workshops et des ateliers bien-être Simone propose de quoi se régaler…), cocktails et thé détox …

La bonne idée, une animation réalisation de semelles personnalisées pour ses Saucony : motif, mots choisis, prénom… Merci à North Communication pour cette découverte !

 

Et hop ! par ici les liens utiles :

Saucony France

Saucony Eu

« Chez Simone » sur Do it in Paris

“Chez Simone » officiel

 

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Mode

Décembre en pays Magyar

1. 16h, déjà la nuit, ses lumières et ses folies

Poster un commentaire

Classé dans Escapades - Carnets de voyage

2. Buda et Pest, les bains

Poster un commentaire

Classé dans Escapades - Carnets de voyage

3. Effluves de Noël hongroises

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage

4. Les papilles à Budapest: Paprika, Goulasch et Cie…

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage

Bombance, the Fashion Food Magazine

Le 4 novembre, Urbain Chic et Malin (#épicurien #hédoniste…) était au Plaza Athénée pour le lancement de Bombance, le Premier Magazine Fashion Food en France ! alliant mode et gastronomie.

Le fromage pas glamour ??? c’est que vous ne connaissez pas encore le Cercle des femmes belles et gourmandes « Mounia et ses Filles à Fromages ». Bombance ne pouvait pas élire meilleure DA que Mounia Briya (restauratrice, journaliste et… bonne vivante) !

L’eau à la bouche, vous l’aurez, ainsi que la rencontre illustrée de la gastronomie avec l’univers de la mode, de l’esthétisme, des arts et autres nourritures célestes… Au menu de ce N° 1 : actus gourmandes, stylisme en cuisine, le vintage dans l’assiette, les collections gourmandes, la recette du bonheur, parole aux territoires & terroirs…Vous êtes urbain(e), chic et malin(e) ? Au kiosque, vite !

Pratique : Magazine Bombance – Bimestriel – 7 €

 

Poster un commentaire

Classé dans Gastronomie