Comme promis, compte rendu Open Wild Desk à Paris !

Urbain Chic et Malin a été convié à l’Open Air Wildesk. Julie et Maxime sont allés  boire un verre à la santé de l’entrepreneuriat ! Au programme : délicieuses rencontres, dégustation de nouvelles saveurs et découverte de supers concepts ! C’était au bord du canal de l’Ourcq dans la Villette et c’était hyper coooooollll ! Super concept soutenu par le blog. Peut être bientôt à Nancy !

https://www.eventbrite.fr/e/billets-open-air-wild-26426275702

On a dîné « collaboratif » avec Sophie de la Communauté « Menu Next Door » via une poke bowl saumon mariné aux agrumes so good ! et à refaire.

https://menunextdoor.fr/fr

Poster un commentaire

29 juillet 2016 · 21:59

Un moment héraultais

Passé Lyon donc soleil et… vent. La languedocienne me permet un bon 150 derrière une jolie petite Porsche… Ma cabane m’attend, mon havre de paix et de réveils clairs. Première chose, acheter du légume, du basilic, du thon, du pour faire des pan bagnat que je me vois déjà grignoter devant les vagues ! Enfin ma plage, diminuée par les dents de la mer mais encore là. Belle, sauvage, inhabitée. Bordée d’oiseaux et de plantes autochtones. Je me retrouve avec quelques petits plaisirs de fille ! tatouage éphémère, soleil à outrance et draps froissés ! Mon Hérault je l’aime, même avec des tentacules sétoises !

http://www.herault-tourisme.com/accueil-1-1.html

 

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage

Haute Savoie, bonheur et Cie…

Un peu de brouillard et quelques flocons serviront d’introduction à un week end prolongé dans la montagne du Semnoz . A 20 minutes d’Annecy, il invite au ski contemplatif avec vue dégagée sur les Aravis, l’Aiguillle du Midi, le Mont Blanc, les Bauges, la Meije… une vue à 360 ° entre espace naturel et taille humaine. Une moyenne montagne ressourçante et gourmande pour qui fuit la folie des grosses stations … Ici, le kir à la violette et au pétillant de Savoie remplace le magnum, la fondue et l’omelette savoyarde frôlent à peine les 12 euros… La nuit se négocie bien en dessous de la centaine mais les skis sont bien gardés et les pistes dégagées. Un moment préservé sans prétention aux Rochers Blancs promet un sommeil d’enfant et un réveil face au « 4 809 mètres »… A réserver aux amoureux de la montagne qui veulent faire une pause sans wifi !

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Escapades - Carnets de voyage

Du blanc, de l’or, du vert, du beau, du rêve…

 

Le blog réveille les envies de Noël. La sélection d’Urbain, Chic et Malin c’est par ici ! Les jolies choses qui font du bien c’est par là ! On se fait plaisir… maintenant !

 

1. Epingle Guêpe et Papillon – 72 €

Pour sublimer vos coiffures avec des bijoux de cheveux faits main par des artisans français et européens.

http://www.guepesetpapillons.fr/produit/epingle-guepe-papillon/

 

2. Sachet de 25 gélules à message dorées – 12,10 €

Chaque gélule contient un petit papier vierge enroulé autour d’un anneau doré. A nous d’y écrire un petit message de bonheur, de remerciement, de réconfort, d’encouragement etc..

www.lesmotssontdescadeaux.com

 

3. Livre « Arctique » de Vincent Munier – 65 €
Ce livre réunit les meilleures images arctiques de Vincent Munier (loups blancs, ours et renards polaires, harfangs des neiges).Galerie Troncin-Denis à Nancy

http://www.galerietroncin.com

 

4. Color Riche le Vernis – 6,50€

Fatale, sauvage, mystérieuse… La Collection maquillage de Noël Extravaganza, L’Oréal Paris, autorise toutes les audaces et le détail chic des ongles parés d’or ou d’émeraude.

http://www.loreal-paris.fr/

 

5. Calendrier de l’Avent Fauchon – 30 €

Pour accompagner les plus impatients à l’approche de Noël, Fauchon propose son calendrier de l’Avent gourmand et original.

www.fauchon.com

 

6. L’Imaginaire du luxe, Patrick Mathieu/ Frédéric Monneyron – 20 €

Cet ouvrage rédigé par deux spécialistes du luxe révolutionne l’analyse et la compréhension des marques de luxe.

www.editions-imago.fr

 

7. Skis « Ultime Lady » Léo Lacroix – 8 500 €

Raffinement, élégance, performance et savoir-faire sont réunis dans cette paire de skis unique en Titane dédiée aux femmes. Limités à seulement 100 exemplaires pour la saison AH15-16.

http://www.lacroix-skis.com/site/fr/content/category/3-la-marque

 

8. A offrir à l’avance ! Déjeuner 160 € par personne/ Krug Time  45 € par personne / Dîner  280 € par personne

La Maison Krug propose une nouvelle expérience de dégustation, du 08 au 12 mars 2016, dans le jardin du Musée Nissim de Camondo, Paris 8e.

Réservations impératives à partir du 1er Février 2016 sur le site www.krugencapitale.fr

 

9. Noël en Baccarat

Des créations aussi éclectiques qu’intemporelles pour tous les goûts et toutes les envies. Sous le sapin, trésors et merveilles de cristal combleront tous les désirs…

http://www.baccarat.fr/

 

10. Exposition Esthétiques de l’Amour

Après les bottes en anguille de Louis Vuitton, le musée du quai Branly vous présente ses « collections »  de vêtements en peau de poisson aux sacs et accessoires en écailles et écorce,  la mode et les arts décoratifs des peuples du fleuve Amour !

Jusqu’au 17 janvier 2015

http://www.quaibranly.fr

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Beauté - Santé, Déco, Gastronomie, Mode

Un dimanche de rêve à Moscou. Bolshoï et Brasserie Moct…

Impensable pour une jeune étudiante française à Moscou de passer à côté d’une représentation du Большой Театр (Grand Théâtre) … Il faut s’y prendre des mois à l’avance, et Julie avait tout prévu. Dimanche dernier à 16 h, elle s’est émerveillée – et on la comprend – devant « La Dame aux Camélias ».  Le Bolshoï donne vraiment un nouveau souffle à ce chef d’œuvre de l’américain John Neumeier, inspiré du roman d’Alexandre Dumas et dansé sur une partition exquise de Chopin. Cette nouvelle production revêt une texture émotionnelle et dramatique que seuls les danseurs du Bolshoï peuvent assumer et ce, trois heures durant.

Après la représentation, direction la Brasserie Moct à deux pas. Endroit bien connu des moscovites et des étrangers pour son atmosphère « Versaillaise » ! Comptoirs en marbre, boiseries précieuses, lustres en font l’un des plus beaux restaurants de Moscou, dirigé par le chef français Régis Trigel. L’endroit est élitiste : s’y pressent diplomates étrangers, hommes d’affaires, bohèmes littéraires et artistiques, politiciens…

http://brasseriemost.ru/

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage

En attendant Снегурочка… Lumières de fin d’année à Moscou

Aujourd’hui, Julie s’est émerveillée sur le marché de Noël de la place rouge et des somptueuses décorations du centre commercial ГУМ.

Durant les fêtes de Noël orthodoxe, la ville, vêtue de son manteau blanc, offre un panorama féerique, et une ambiance festive avec ses magnifiques décorations, ses marchés de Noël et ses pistes de patinage… Testé !

En Russie, la principale fête de l’hiver est le Nouvel An. Et la plus belle fête orthodoxe, c’est Pâques ! Noël ne rencontre pas le succès qu’il connaît en Europe. Ce qui ne veut pas dire que fêter Noël en Russie est triste. Dans la capitale recouverte de neige, on trouve tout pour passer un Noël de rêve : des marchés de Noël aux cadeaux et cartes de voeux en passant par les traditionnels chants de Noël et, bien sûr, la neige tombant en flocons. Au tableau, il ne manque que le Père Noël, et Snegourotchka (Снегурочка), la Mère Noël des Russes et véritable princesse des neiges, pas celle de Disney… fait vite oublier ce détail !

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage

Carnet de voyage en pays Tatar

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Julie, étudiante, nancéienne et globe trotteuse… Le week end dernier, avec ses amis du Mgimo et l’un de leurs professeurs, elle a découvert le côté sub-méditerranéen de la Russie, la douceur de la Crimée et l’extrême ouverture de ses habitants.

Jour 1

Monastère de l’Assomption de la Cave

Le Monastère de l’Assomption (Ouspensky) est l’un des plus anciens de Crimée, il a été bâti  dans  la presqu’île, au coeur d’un défilé de montagne pittoresque, (Maryam-Dere) et gardé par des falaises qui se perdent dans le ciel. Des dizaines des légendes fantastiques survolent les lieux. Selon la version des historiens le monastère fut fondé à la fin du 8ème siècle par des moines grecs fuyant Byzance pour la Crimée. Ils auraient taillé le monastère dans la roche et utilisé les grottes comme cellules.

Jour 2 

Palais Vorontsov

Parmi les pages d’histoire qui se sont écrites en Crimée, le palais du Prince Vorontsov occupe une place importante. Unique en son genre, il résonne encore des échos de la fameuse conférence de Yalta…

Palais de Livadia

A deux pas de Yalta, dans une propriété magnifique du nom de Livadia, on découvre l’ancienne résidence d’été des tsars de Russie. Au milieu de jardins somptueux, véritables jardins botaniques, se dresse un splendide palais de style Pré Renaissance italienne, construit à partir de calcaire coquillier d’Inkerman.

Le Nid d’Hirondelle

Ce petit château gothique s’est réfugié sur la falaise droite du cap d’Ai-Todor non loin de Yalta  et a néanmoins gagné le titre de symbole de la Crimée. Elégant, il rappelle les constructions chevaleresques des bords du Rhin et est considéré comme un des monuments les plus intéressants de l’architecture et de l’histoire de la presqu’île.

La Dame au petit chien

En russe Дама с собачкой est une nouvelle d’Anton Tchekhov  publiée en 1899. « Le bruit s’était répandu qu’un nouveau personnage avait fait son apparition sur la promenade : une dame avec un petit chien. Dmitri Gourov, assis à la terrasse du Vernet, vit passer sur la promenade une jeune dame blonde, de petite taille, coiffée d’un béret ; un loulou blanc la suivait.Personne ne savait qui elle était et on l’appelait simplement la dame au petit chien… »

Jour 3 

Port de Sébastopol

Un monument aux navires inondés a été érigé lorsque les voiliers russes ont été coulés pour le sauvetage de Sébastopol. Il se trouve dans une île artificielle construite de blocs de granit brut,  boulevard Prymorski, à une dizaine de mètres de la plage. Pour bloquer l’entrée du navire d’ennemi à la baie de Sébastopol, les commandants ont décidé de couler ces vieux navires à voile : « Trois Saints », « Salafail », « Varna », « Uriil », « Silistria », « Flora » et « Sizopol. » Ils s’enfoncent aujourd’hui doucement au fond de la baie…

Sebastopol – Chersonèse

Chersonèse, la Sébastopol grecque rappelle combien la Russie, via l’Ukraine, se rattache à l’Europe. Comme Marseille, Sébastopol fut grecque, comptoir fondé par les marins commerçants. Le site antique, où se promènent les familles des marins russes, donne l’image de ce que la Russie pourrait choisir : le passé grec plutôt que le passé mongol, la démocratie plutôt que le despotisme asiatique…

 

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage