Court métrage : rencontre avec Lionel Prado, tendre surdoué à la spiritualité bien affirmée !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 « L’introspection est la prise de conscience de soi. La liberté de s’émanciper du connu et d’évoluer vers sa propre vérité. »

« Introspection », court métrage tourné dans le vieux Nice et le Parc du Mercantour est le résultat de 3 ans de travail entre Lionel Prado, photographe de nature, HOENIX, compositeur cinématographique et une équipe déterminée. Tous avançant dans la même direction avec amour et sincérité. Une belle occasion de partager des valeurs organiques à travers un moment de contemplation et d’égarement.

CB : vous dites partir seul en montagne, pour renouer avec votre voix intérieure… Y-a-t-il d’autres lieux où vous ressentez cette réconciliation, cette profondeur ?

LP : La montagne est un lieu propice à l’introspection. On vient de la nature c’est donc plus facile d’y retrouver son authenticité. La solitude a une place importante pour se poser la question de: qui suis- je ? c’est le contraire absorber sans réfléchir. J’ai voulu toucher tout le monde avec ce film, montrer que même si l’homme se sent si puissant, là- haut il n’est rien. Nous avons exposé l’aspect humain via la recherche de soi, en dégageant de l’énergie pour casser les barrières.

 

CB : « Mélancolie du temps… les étoiles guident vers la révélation » Ressentez – vous parfois ce sentiment « limite » entre plénitude et oubli, un genre d’ivresse de la solitude ?

LP : Seul en nature on ne rencontre pas que des phases de plénitude. Le plus dur, c’est la transition entre le confort et la nature avec  le poids du sac. Quand on affronte la solitude et qu’on reste patient il y a la récompense : comme un aigle qui passe dans la lumière rasante… Durant ces moments beaux et rares, effectivement, on peut ressentir un moment d’ivresse.

Plus tard, je vivrai en montagne pour y développer la notion d’autarcie et approfondir ma compréhension de la nature. Je vais de temps en temps en voyage dans l’Himalaya où la population met de la conscience dans tous ses actes. Il faut remettre de la conscience dans nos société occidentales et nous rappeler que la nature est le meilleur médicament qui soit.

 

CB : « Happé par la banalité, il faut s’émanciper pour enfin se connaître » Quels changements dans votre vie, avez-vous acquis une nouvelle vérité ?

LP : J’ai grandi près d’Antibes dans un petit village. A la base, j’étais salarié sur Nice, dans le secteur de la communication, un contexte où l’on travaille la semaine et où et le week- end est réservé aux loisirs… Depuis 2016, je me suis lancé à plein temps dans la création audiovisuelle à travers mes aventures vécues en nature. De cette façon, j’ai concilié ma vie professionnelle et ma passion. Depuis que j’ai commencé la photographie en 2012, je suis le travail de beaucoup de personnalités influentes qui ont décidé de vivre leur rêve. Parmi eux, des photographes comme Vincent Munier (qui m’a d’ailleurs remis un prix depuis ! ) m’ont inspiré plein de choses, notamment partir seul en nature et assumer mes rêves.

Je n’ai pas été poussé au début, ma famille n’était plus connectée au milieu alpin et personne ne m’a dit allez vas- y fais- le ! J’aimerais dire aux gens qu’il faut oser se lancer.

Avec la montagne, j’ai développé un côté plus spirituel en plus d’être en accord avec la vie que j’ai choisi. Prochainement je me rendrai en Inde au Ladakh dans le Cachemire sur les traces de la panthère des neiges. Je voudrais faire un parallèle avec le loup en France et montrer que l’on peut cohabiter avec des animaux sauvages. Il faut vivre avec la nature pour ne pas se perdre ! J’y ferai un repérage en solo,  puis peut être un film…

 

CB : Des mots qui vous tiennent à cœur, un message à ceux qui nous liront ?

LP : Ecoutez-vous tout est possible, il faut se battre pour ses rêves !

 

Pratique :  Lionel PRADO – Réalisateur d’INTROSPECTION / Auteur Photographe  – http://www.lionelprado.com | www.introspection.vision/

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Escapades - Carnets de voyage

Les commentaires sont fermés.